Paroisse Maule-Beynes

Aulnay sur Mauldre • Bazemont • Beynes • Herbeville • Jumeauville • Les Alluets-le-Roi
Mareil sur Mauldre • Maule • Montainville • Thiverval-Grignon

Paroisse
Maule-Beynes

Aulnay sur Mauldre • Bazemont • Beynes • Herbeville • Jumeauville • Les Alluets-le-Roi • Mareil sur Mauldre • Maule • Montainville • Thiverval-Grignon •

L’Eglise s’engage sur la protection de l’environnement

Cette année le Temps de la création s’achève sur la formalisation de deux textes forts dont l’un est une pétition. A quelques semaines de la COP26 sur le climat et de la COP15 sur la biodiversité, les chrétiens ont une voix à faire entendre en matière de respect de l’environnement et écologie intégrale.

Du 3 au 9 septembre 2021 le Congrès mondial de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) s’est tenu à Marseille. Le Cardinal Peter Turkson, préfet du dicastère au développement humain intégral au Vatican y a signé avec Mgr Jean-Marc Aveline, archevêque de Marseille, la pétition mondiale “Santé de la terre, santé de l’humanité” qui fait le lien entre biodiversité et climat, en vue des COP26 climat et COP15 biodiversité.

La pétition demande une action audacieuse et ambitieuse, à la suite des appels répétés du pape François. Cette pétition rappelle «  qu’il est de notre responsabilité en tant que catholiques de faire entendre la voix des plus vulnérables et de défendre leur cause. Nous devons agir maintenant ».

On peut notamment y lire : “La biodiversité de notre planète s’effrite entre les mains des êtres humains. Les biologistes estiment que les activités humaines sont la cause d’une extinction des espèces allant jusqu’à 1000 fois plus vite que le cycle naturel. En parallèle, l’aggravation de la crise climatique entraîne une élévation du niveau de la mer et des conditions météorologiques plus extrêmes, dévastant les vies et moyens de subsistance. Cette crise interconnectée touche le plus durement nos sœurs et frères les plus pauvres à travers le monde, ceux qui ont le moins fait pour la provoquer. Mais aucun de nous, riche ou pauvre, n’est à l’abri.” (…) “Croyants et non-croyants, nous devons également tous ouvrir nos cœurs au droit qu’ont toutes les espèces d’exister. Toute vie, humaine comme non-humaine, a une valeur intrinsèque. Leur droit de prospérer ne dépend pas de leur utilité pour l’humanité ; il est à la gloire du Créateur.”

Ce serait un geste fort et une prise de position positive que d’être nombreux à la signer.
Pour en savoir plus aller sur le site de la Pétition santé de la terre, santé de l’humanité